CDF / Centre Dentaire De France

Lexique

Les définitions et le vocabulaire des dentistes
Pour vous aider à vous retrouver.

Lexique

Alumine :

L’alumine est aujourd’hui un des supports de prédilection pour les couronnes céramiques et les facettes dentaires. L’alumine permet d’éviter l’apparition de liserés gris dans le temps. Elle est principalement utilisée pour les dents antérieures, de canine à canine.

Biocompatible :

Propriété d’un matériau à agir avec une réponse appropriée de l’hôte dans une application spécifique. Dans le domaine dentaire, le titane, l’alumine et la zircone sont considérés comme des biomatériaux.

Blanchiment dentaire :

Le blanchiment dentaire est un procédé qui éclaircit les colorations de l’émail et de la dentine des dents en utilisant une solution blanchissante qui est le peroxyde de carbamide ou le peroxyde d’hydrogène. Cette solution mise en contact prolongé avec les dents casse les pigments qui se sont formés durant les années. Il existe de 2 types de blanchiment dentaire, un blanchiment qui s’effectue au cabinet dentaire et l’autre chez soi, en ambulatoire. Les produits utilisés dans les deux cas sont différents à plusieurs niveaux et par conséquent ne donnent pas les mêmes résultats. Dans le regard se glisse le sourire.

Céramo-métalique :

Une couronne céramo-métallique, est une couronne dentaire en céramique avec une armature en métal. Une couronne céramo-métalique est composée de deux parties, une armature en Chrome-Cobalt ou en Nickel-Chrome sur laquelle sera déposée la partie cosmétique, la céramique.

Douleur dentaire, anxiété :

Gestion de la douleur dentaire, de l’anxiété. Nous prenons en compte dans notre cabinet la gestion de la douleur, nous disposons pour cela de puissant analgésique. Dans notre cabinet dentaire, il n’y a pas de douleur dentaire, cela n’existe plus. Nous appliquons une prémédication et appliquons un protocole rigoureux contre la douleur. Nous faisons un maximum pour que le traitement soit indolore pour le patient au cabinet, mais aussi dans les jours qui suivent. La gestion de la douleur est notre priorité. L’anxiété est en général un facteur déterminant vis-à-vis des soins dentaires. Cela vient souvent d’un vécu qui peut provenir des soins durant l’enfance.  En même temps, cela provoque une peur du rendez-vous, et engendre par conséquent un retard des soins. Tout cela peut remettre en cause la santé de la bouche. Nous savons tout cela et nous faisons en sorte que la douleur soit inexistante, l’anxiété comprise.

Nickel Chrome :

Le Nickel-Chrome, NcCr, est un alliage métallique qui sert de support (armature métallique) pour la partie cosmétique (céramique) de la couronne dentaire, couronne céramo-métallique.

Osteointégration :

C’est le phénomène physiologique de cicatrisation osseuse permettant une jonction anatomique et fonctionnelle directe entre l’os et l’implant. Ce temps de cicatrisation peut varier en fonction de chaque cas et par conséquent n’est pas égal. Il varie entre 3 et 4 mois au maxillaire supérieur et entre 4 et 6 mois au maxillaire inférieur.

Prophylaxie :

La prophylaxie se définit comme « l’ensemble des moyens mis en place pour empêcher l’apparition d’une maladie ». Empêcher l’apparition des caries et des déchaussements. Maintenir les résultats des soins dentaires.

Résorption osseuse :

En l’absence de dent et/ou en présence d’une prothèse adjointe, une perte osseuse intervient au fil du temps avec les conséquences qu’elle induit : Douleur, limitation dans les choix prothétiques, limitation des choix d’aliments…

Tartre, plaque dentaire :

La plaque dentaire est un dépôt mou microbien blanchâtre (c’est pourquoi il n’est pas visible à l’œil nu) qui se dépose régulièrement sur les dents et les prothèses chez chacun d’entre nous. Le tartre est une calcification de la plaque dentaire. En d’autres termes, il faut d’abord que la plaque dentaire soit restée suffisamment longtemps (quelques jours) sur la surface des dents et des racines pour qu’elle puisse ensuite durcir et former le tartre.

Titane :

Le titane est l’un des métaux les plus biocompatibles, c’est-à-dire qu’il résiste totalement aux fluides corporels. Le titane possède une haute résistance mécanique et un module d’élasticité très bas, ce qui le rend compatible avec les structures osseuses, cela lui confère un fort pouvoir d’ostéointégration.

Lexique

Bridge dentaire :

Le bridge dentaire permet de remplacer une ou plusieurs dents absentes, en s’appuyant sur les dents voisines (dents piliers), une de chaque côté. Il est composé de couronnes solidarisées entre elles. Le bridge dentaire peut être envisagé comme alternative à la pose d’implants dentaires pour remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Cette solution fonctionnelle et esthétique nécessite de tailler les dents adjacentes pour pouvoir servir de support (dents piliers) au bridge. Cette solution prothétique est encore beaucoup utilisée, mais elle présente deux inconvénients :

  • Une perte osseuse se produira autour de la dent manquante.
  • Mutilation des dents adjacentes pour faire tenir le bridge.

Chrome Cobalt :

Le Chome-Cobalt, CrCo, est un alliage métallique qui sert de support (armature métallique) pour la partie cosmétique (céramique) de la couronne dentaire, couronne céramo-métallique.

Couronne céramo-céramique :

Une couronne céramo-céramique, est une couronne dentaire tout en céramique, elle ne comprend pas de métal. Une couronne céramo-céramique est constituée de deux parties, une armature en zircone ou alumine, qui sert de support à la seconde partie, le cosmétique, la céramique. Les principaux avantages des couronnes céramo-céramique sont, la biocompatibilité, l’esthétique, et la résistance. Avec les couronnes tout céramique, il n’y pas de liserés gris au niveau de la gencive, car il n’y a pas de métal.

Détartrage :

Le détartrage permet d’enlever le tartre (plaque dentaire calcifiée) qui s’est accumulé sur les dents ou entre les dents et la gencive. Le détartrage se fait à l’aide d’instruments ou d’appareils ultrasoniques. Un polissage est effectué pour terminer et permet ainsi de nettoyer les petites taches qui se sont faites sur la surface dentaire. En règle générale, il est conseillé d’effectuer un détartrage tous les ans pour une personne qui a une bonne hygiène dentaire. Un nettoyage plus fréquent, entre 3 et 6 mois peut être conseillé chez les personnes ayant des gencives irritées par le tartre.

Implant dentaire :

Un implant dentaire est comme une petite vis, c’est une racine artificielle, il est en titane et biocompatible. L’implant dentaire sert à remplacer la racine d’une dent abîmée ou manquante et permet de servir de point d’ancrage à une future prothèse dentaire ou couronne céramique. Les traitements prothétiques avec des implants dentaires sont parmi les traitements les plus fiables qui existent. Les implants dentaires permettent de se rapprocher au plus près des dents naturelles, tant sur le côté fonctionnel qu’esthétique. Les implants dentaires permettent aussi de maintenir le niveau osseux là où ils sont posés. La mastication stimule l’os de la mâchoire ce qui a pour effet de permettre sa régénération naturelle. Si une ou plusieurs dents viennent à manquer, l’os n’est plus stimulé par les racines est fini par se résorber progressivement. C’est pourquoi dans certains cas il sera nécessaire d’effectuer une augmentation du volume osseux avant de pouvoir envisager la mise en place d’implants dentaires.

Parodontie :

Les maladies parodontales sont des infections bactériennes (microbiennes) qui affectent et détruisent les tissus qui entourent et supportent les dents (le parodonte). Les tissus concernés sont la gencive, les fibres d’attachement (ligament ou desmodonte) et l’os qui supporte les dents. Les maladies parodontales représentent, avec la carie dentaire, les affections principales de la cavité buccale.

Prothèses amovibles :

Prothèse amovible, appareil dentaire ou encore appelé stellite ou dentier. Ce type de prothèse peut-être enlevé et remis par le patient lui-même. Elle a l’avantage d’être très abordable financièrement, mais représente des inconvénients non négligeables au niveau du confort, goût, esthétique et peut avoir des conséquences sur les dents restantes en bouche.

Scanner Dentaire 3D :

Le scanner dentaire est devenu un outil indispensable pour un bon diagnostic. Les avancées techniques de ces dernières années ont permis de créer des scanners dentaires de petite taille pouvant être utilisé au cabinet dentaire, type cône beam. Le scanner dentaire, type cône beam, délivre beaucoup moins de rayons (moins irradiant) que les autres scanners, il est plus précis et permet de diminuer le coût global d’un traitement implantaire.

Zircone :

La zircone est aujourd’hui un des supports de prédilection pour les restaurations prothétiques et implantaires dans le domaine dentaire, autrement dit pour les couronnes céramiques et piliers implantaires. Les principaux avantages des couronnes en zircone sont : la résistance, sa résistance est bien supérieure à celle des alliages couramment utilisés, comme le Chrome Cobalt, le Nickel Chrome ou encore l’Or.  l’esthétique, du fait que la zircone est blanche, elle est plus adaptée pour servir de support à une dent, c’est bien naturel. La zircone évite de voir apparaitre des liserés gris au bout de 5 à 10 ans comme les couronnes céramiques sur Chrome Cobalt ou Nickel Chrome. Pour terminer la partie esthétique, il n’y a pas d’accroche bactérienne (très peu en comparaison aux autres supports)  la biocompatibilité